29 octobre : journée mondiale contre l’AVC

29 octobre : journée mondiale contre l’AVC

Message de l’Agence Régionale de Santé sur l’AVC

L’accident vasculaire cérébral (AVC), dit aussi « attaque cérébrale », est dû à une interruption brutale de l’irrigation sanguine d’une zone du cerveau (obstruction ou rupture d’une artère cérébrale). Les cellules du cerveau ne recevant plus l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. Certaines sont endommagées, d’autres meurent.

Les AVC sont une des premières causes de mortalité et de handicap à la fois chez les hommes et les femmes. On dénombre chaque année 150 000 nouveaux cas d’AVC en France et près de 10 000 en Rhône-Alpes.

La prise en charge de l’AVC nécessite une intervention urgente pour laquelle le délai est un enjeu essentiel : il doit être le plus court possible pour assurer le diagnostic initial et réaliser les gestes d’urgence qui s’imposent. Il permet de réduire de près de 30% le risque de séquelles.
Il est donc indispensable d’apprendre à reconnaître les signes d’alerte d’un AVC et appeler immédiatement le 15

Comment reconnaître les signes ?

Sachez reconnaître les premiers signes de l’attaque :

  • Incapacité soudaine à parler ou à trouver ses mots.
  • Difficulté ou impossibilité brutale de bouger un bras, une jambe ou tout un côté du corps.
  • Gêne brutale de la vision.
  • L’arrivée d’un de ces symptômes est généralement très brutale.

Agir Vite C’est important : Appeler le 15.

Même si les symptômes disparaissent, appelez immédiatement le 15 pour engager une prise en charge en urgence. Le centre 15, en liaison permanente avec le secteur d’urgence spécialisé dans la prise en charge de ces maladies, décidera de la meilleure orientation.

En quelques chiffres :

  • 150 000 nouveaux cas d’AVC chaque année
  • 3e cause de mortalité en France
  • 1 personne sur 6 dans le monde sera touchée par un AVC

Pour en savoir + : www.sante.gouv.fr/l-accident-vasculaire-cerebral-avc.html

affiche journée AVC

25 Octobre : passage à l’heure d’hiver

25 Octobre : passage à l’heure d’hiver

Institué en France en 1975, à la suite du choc pétrolier de 1974, le changement d’heure trouve ses origines au Royaume-Uni et en Irlande.
Depuis le début des années 1980, il est désormais appliqué dans l’ensemble des pays européens et, depuis 1998, selon un rythme unifié : le dernier dimanche de mars pour l’heure d’été et le dernier dimanche d’octobre pour l’heure d’hiver

affiche changement d'heure d'hiverD’après le ministère du développement durable, le changement d’heure a permis d’économiser environ 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation d’environ 800.000 ménages soit la non émission de 44.000 tonnes de CO2.